Communiqué La Charrue

Communiqué de presse bar la Charrue.

Suite à la parution dans la presse d’un événement s’étant passé dans la nuit du 1 au 2 février, nous souhaitons en tant que gérant du bar « «La Charrue » à Châteaubriant, relater notre version des faits. http://www.ouest-france.fr/bagarre-generale-dans-un-bar-de-chateaubriant-cette-nuit-1900942

 

http://www.presseocean.fr/actualite/faits-divers-folle-rixe-cette-nuit-a-chateaubriant-avec-130-belligerants-02-02-2014-95898

Ouvert depuis le mois d’octobre 2013 notre établissement a pour objectif de proposer une offre socio-culturelle inter-générationnelle et interculturelle dans le centre de Châteaubriant, ce en organisant des concerts, des débats, des projections et d’autres activités.

Nous sommes situés dans une petite rue pavée du vieux Chateaubriant, la rue de Coueré, côté pont saint Jean. Notre établissement, grâce à une demande faite en mairie, bénéficie d’une petite terrasse devant le bar. Certaines voitures ont malheureusement pris l’habitude de rouler à une allure excessive, entraînant parfois l’agacement des clients installés en terrasse. C’est cette situation particulière qui est sans doute à l’origine de l’événement de cette nuit.

 

 

En effet, vers 21h00, un client agacé par une voiture qui le frôlait aurait rabattu le rétroviseur du véhicule. Deux individus seraient sortis de la voiture et auraient asséné des coups au client. Un de ses amis installé en terrasse aurait « pris sa défense » en envoyant du verre au visage d’un des assaillants. Ceci sont des faits qui nous ont été rapportés car nous étions en train de servir dans le bar, ce n’est qu’à la toute fin des faits que nous avons pu intervenir et prendre partiellement connaissance de ce qui s’était passé. La personne ayant asséné le coup de verre serait partie dès après, et n’était pas un habitué de l’établissement, comme beaucoup de gens ce soir là et qui venaient assister à un concert électro.

 

 

Une heure plus tard, une quarantaine de personnes ont commencé à se rassembler devant le bar pour ,disaient-ils, chercher le fautif. Le gérant du bar a invité une personne à venir vérifier que la personne recherchée était partie. Ceux-ci sont revenus plus tard et ont commencé à s’en prendre au gérant qui a reçu un coup au visage en tentant de calmer la situation. La tension devenue insoutenable nous avons interrompu la soirée vers minuit en faisant sortir les clients et stoppant le concert. Une dizaine de personnes sont restés avec le gérant pour nettoyer le bar et protéger le gérant qui avait plusieurs fois été menacé de mort par les assaillants.

 

 

C’est vers minuit et demi, au moment où on nous allions fermer définitivement le bar et partir, que plusieurs personnes sont revenues pour encercler le bar de nouveau. Nous nous sommes alors réfugiés à l’intérieur pendant qu’ils commençaient à s’attrouper encore plus, et tentaient de pénétrer dans le bar en cassant les vitres. Les gendarmes sont une nouvelle fois intervenus pour nous permettre de rentrer chez nous. Voilà l’histoire

 

 

Nous sommes choqués par la manière dont les événements ont été relatés ce matin dans la presse, donnant une image violente du bar. Il n’y a pas eu de « batailles rangées », ou de « rixe » rassemblant « 130 belligérants pour certains munis de battes de base-ball » que ce soit d’un côté ou de l’autre, le conflit n’a pas « dégénéré en affrontement dans la ville », puisque très peu de coups ont été échangé et qu’ils ont été circonscrits à l’espace devant le bar et concernaient principalement la vitrine.

 

 

Cette histoire a prit des proportions exagérées, que nous tachons d’arranger comme il se peut. Nous vous tiendrons informé des suites si nécessaire.

La Charrue, son gérant Jonathan Guillaume

Publicités

3 réflexions au sujet de « Communiqué La Charrue »

  1. Bonsoir, habitué de cet établissement respectable et très apprécié depuis son ouverture je suis attristé par cet évènement qui donne une vision négative.
    Veuillez recevoir ce commentaire comme un message de soutien.
    Longue continuité et bon rétablissement.
    Manu

  2. Il est évident que cette rue devrait etre exclusivement piétonne,le stationnement y est gênant et la circulation dangeureuse . En favorisant le déplacement piéton les commerces pourraient peut être en tirer avantage ! Je souhaite que cet article ne soit pas néfaste pour votre établissement et pour les autres (Châteaubriant à besoin d animations et de personnes motivés). Bon courage et bonne continuation.
    Sincèrement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s