Café-ciné avec la Néness prod. à La Charrue, Mercredi 14 Janvier

A partir de 20h30 à La Charrue venez assister à une furieuse projection de courts-métrage de la néness prod. Toujours un moment joyeux pour celles et ceux qui connaissent, une véritable claque de bonne humeur pour celles et ceux qui découvre.pas besoin d’aller à Cannes le pouvoir est entre vos mains !

imageMais la neness prod. c’est quoi ? Au printemps de l’an 1999, un groupe de néness des contrées de Guémené-Penfao (bourgade située au centre d’un triangle Nantes-Rennes-Vannes) se réunit et décide de réaliser un court-métrage, Les Nains Frarouge. Les acteurs en puissance doivent se présenter à 9h avec leur costume dans la mystérieuse vallée de Juzet. Ils vont alors découvrir le scénario, et jouer leur rôle dans la foulée. Le soir les images sont dans la boîte et dès le lendemain le film est monté. La Néness.Prod est née. Un deuxième puis un troisième film voient le jour, avec les moyens du bord et des caméras empruntées.
Les bruits commencent à courir sous les clochers environnants : une bande d’hurluberlus fait des films dans nos campagnes. Pour couper l’herbe sous le pied aux rumeurs, la Néness.Prod prend le devant de la scène lors de la première nuit des néness, la NénessNoz. Le rendez-vous est alors fixé chaque année vers la Saint Gérard, quand les arbres montrent leurs plus beaux atours et que les vents d’ouest poussent la bruine jusque dans les terres. Ce soir là, une grande transhumance s’opère dans les bourgades environnantes, et converge vers une grange, un hangar, un chapiteau sur un terrain vague isolé en pleine brousse. On y vient costumé, glissé dans la peau d’un autre personnage, prêt à festoyer jusqu’à l’aube. Ceux qui sont venus voir les derniers films néness à l’affiche deviennent eux-mêmes des acteurs susceptibles de prendre à leur tour une caméra pour participer à ce qu’il est désormais convenu d’appeler « le plus grand festival du film néness de Guémené-Penfao »! Ceux qui ont déjà réalisé des courts espèrent rafler la « caméra d’or » l’année suivante. La machine nénesstique est en marche, se nourrissant depuis dix ans bientôt des films de ses équipes de tournage installées aux quatre coins de la planète, de Guémené à Jans, de Nantes à Brest, de Lyon à Paris, de Glasgow à Conakry en passant par Madrid ou Conquereuil…

Alors néness de tout pays, rejoignez-nous, Cannes, c’est fini…
…et faîtes des films avec la Néness.Prod !!!!

Quelques films Néness.Prod

Bloody money, de Andzjey, Anthony et Paco, western. 2004,18 min, Caméra d’or

Les abeilles, de Bubu, clip musical sur une chanson de Bourvil, « les abeilles ». 2005, 3 min

Les Nains Frarouge II, super production Néness.Prod, film d’aventure dans la forêt de Juzet. 2005, 18 min

Saint Jean René Rin Nafout, de JF, une vie et combien de chemins possibles ?! 2005, 25 min, Caméra d’or

T’avais qu’à bosser à l’école, de JF, film muet. Nous sommes dans les années 1920 à Lyon. Un arrêté préfectoral ordonne le « nettoyage » des rues de la ville. Commence alors une véritable chasse aux vagabonds, mendiants et autres glandus par la police municipal. 2006,22 min, Caméra d’or

Films de 2007

Brèves de Brest, de Jérémy, micro trottoir tourné sur le vif dans les rues de Brest 2007, 10 min, Caméra d’or

Jour de Noces, de Florian, histoire d’un couple sur le point de se marier 2007, 19 min

Nantes-Niort, de Thierry, Nantes-Niort sous la pluie 2007, 2 min

Range ta Game Boy, de Thierry, voyage musical en Guinée Conakry 2007, 15 min

J’ai redoublé mon CPE, de Thierry, plongée au coeur de la manif’ contre le CPE par un mauvais élève 2007, 10 min

Films de 2008

La Fuite, de Pauline, film d’animation en pâte à modeler 2008, 20 min, Caméra d’or

Ode à Brassens I et II, de JF, hommage à deux titres de Brassens qui à l’époque ont fait polémique 2008, 3 min chacun

Renta Antigua, de JF, V.O. , premier film étranger de la Néness.Prod en partenariat avec Solar.Prod . Histoire d’un saltimbanque qui souhaiterait réintégrer l’appartement dont il est propriétaire. Mais une loi espagnole, la Renta Antigua, l’empêche de résilier le bail de location… 2008, 20 min

Meat the Residus, par le groupe « Les Résidus », clip musical 2008, 4 min

L’électricité à Guémené, de Alex, conte patois sur l’arrivée de l’électricité à Guémeneu 2008, 10 min

Quend, de Jean-Mi et Bertrand, clin d’œil au festival de courts métrages de Groland 2008, 4 min

Le hérisson, par le groupe « Les Vivianes », clip musical. 2008, 3 min

La métamorphose, de Thomas et Jean-Marie, 9 min, l’histoire de retrouvailles familiales qui commencent bien et dégénèrent, un des protagonistes se métamorphose. Action, suspens, frissons garantis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s