Les livres des Editions Goater à la Charrue !

La maison d’édition rennaise indépendante Goater éditions est passé faire un tour par la Charrue. Roman noir, histoire locale, histoire des luttes, livre pour enfants (en breton, en français, en langue de signes, …) il y a tout ce que vous voulez chez Goater Editions, parce que vous le valez bien !

Tuez_couverture_mTuez un salaud ! : « Où que vous soyez, qui que vous soyez, il y a un salaud qui vous empêche de vivre. Politicien, ecclésiasti­que, militaire, flic, patron, promoteur, fonctionnaire, douanier, chef de service, petit chef, huissier, contrôleur, bureaucrate, banquier, etc. (liste non exhaustive).
«Tuez-le.
«Vous accomplirez un acte de salubrité publique.Vous réaliserez par la même occasion une œuvre d’art du plus haut niveau.
«La campagne « TUEZ UN SALAUD ! » vous offre aussi la possibilité de satisfaire votre sens de l’altruisme. En tuant celui qui vous gêne, vous tuez aussi celui qui gêne les autres.
«Soyez moderne. TUEZ UN SALAUD.
«Soyez branché. TUEZ UN SALAUD.
«La vie est courte. TUEZ UN SALAUD.
«Pensez aux autres. TUEZ UN SALAUD.
«Prenez votre pied. TUEZ UN SALAUD.
«Le premier salaud d’envergure nationale mourra le 19 mars 1986, à 16 heures. Tuez vous-même le second.
«N.B. : Si vos convictions intimes vous interdisent d’ôter la vie à quelque animal nuisible que ce soit, nous vous invitons à accomplir le même acte de façon symbolique, en détruisant, par exemple, un monument à la gloire d’un ou de plusieurs salauds notoires, ou encore une œuvre d’art dégoûtante de votre choix.»

600_couverturelaw_m600 coups par minute : Farid Laïfaoui, dit le Corse, comprend vite que le trafic d’armes lui rapportera plus que son petit commerce de came dans la banlieue parisienne. De hasards en rencontres, de compromissions en fusillades, il va devenir l’un des plus importants pourvoyeurs d’armes du milieu et des banlieues d’Europe de l’Ouest. La mafia croate lui fournit les armes; lui les revend en France, en Allemagne ou ailleurs. Une mécanique parfaite. Toujours plus, toujours plus vite. Puis, une jeune fille vient gripper le jeu qu’il croyait parfaitement huilé. Alors, l’édifice se fissure : il devient l’obsession d’un flic, ses acheteurs tentent de le doubler, ses alliés croates de le flinguer. Le croate se retrouve alors pris au piège d’une guerre perdue d’avance. Même avec une arme dont la cadence de tir est de 600 coups par minute…

couverturemusicologie_m Musicologie et autres cochonneries : Dans la série des leçons du Professeur Tito Bingo, je demande… la musique ! Et quel inventaire ! Quel orchestre !Pour vous en délecter, c’est facile, il est dans toutes les librairies les plus amicales. Merci de nous dire lesquelles d’ailleurs, ce sera l’occasion pour le Professeur Tito Bingo de passer leur faire la bise.

couvertureOF_mOuest-France et la question coloniale est le fruit d’un long travail de recherche de Jacques Thouroude. Au moment où l’on célèbre les 70 ans de la libération et du quotidien Ouest-France, il est utile de plonger dans son histoire.
Cette étude se propose d’analyser, de manière exhaustive, comment le premier quotidien régional français, de tendance démocrate chrétienne, aborda dans ses colonnes la question coloniale au cours de ces deux décennies. Fut-il fidèle à la devise : Justice et liberté ? Se fit-il le porteur ou se démarqua-t-il de l’idéologie coloniale qui imprégnait la société française ? Joua-t-il pleinement son rôle d’information ?

couvmmeemue_mMadame l’Emue, un livre pour enfants en français/langue des signes :Madame l’Émue fait suite à la création de Monsieur l’Ému pour 100 voix Édition (1000 exemplaires, épuisé). Un jour de pluie ou de soleil, Madame L’Émue vivra une ou plusieurs émotions, qu’elle ressentira vivement dans son corps et qu’elle partagera avec le lecteur par sa puissance expressive.
Madame L’Émue est une création bilingue. Afin de proposer aux enfants sourds et aux personnes qui les côtoient, Madame l’Émue utilise le français écrit et le langage des signes dessiné, tout en s’appuyant sur des illustrations artistiques.

2013_HFR_souscription_105x148_vignette_600px_mAboutissement d’une recherche menée pendant près de 4 ans, Les femmes s’en vont en lutte ! Histoire et mémoire du féminisme à Rennes (1965-1985) se veut à la fois hommage aux militant.e.s des années 1960-1970-1980, outil de réflexion pour les féminismes contemporains et contribution à la recherche en histoire du féminisme et des mouvements sociaux.
Basées tant sur des témoignages d’actrices et d’acteurs des luttes pour l’égalité menées à Rennes pendant 20 ans que sur des archives, privées et institutionnelles, les analyses présentées montrent l’importante participation des Rennais.es aux luttes féministes et à la conquête de droits pour les femmes en France.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s