Prince Ringard + David Blanc, chanspons punk, Vendredi 2 Février La Charrue

21h vendredi 2 février La Charrue. On ne présente plus Prince Ringard, archiduc des café-concert et seigneur de la rage en chanson qui nous fera le plaisir de venir en compagnie de David Blanc, saltimbanque de la chanson promenant sa crête par monts et vaux.

419097_366898773340420_100000609019653_1196166_1000334071_n      14330117_10157558220770374_9019836680146714641_n

DAVID BLANC est un artiste né Indre-et-Loire. D’origine hongroise, il vit en Charente-maritime. Son premier roman « Julien, la beauté du désespoir » est sorti en 2005. Le tome 2, ‘Le miroir de l’autre » est actuellement en écriture. En 1998, il a été découvert par les Francofolies, puis programmé sur France Inter en 2002 avec son deuxième disque « Marcher sur les dents du râteau ». Il a fait les premières parties de : Arno, Bénabar, Vincent Delerm, Les Wampas, Tété, Mathieu Boggaerts, Dick Annegarn, Marcel et son Orchestre, Nery, Autour de Lucie, Lo’Jo, Gabriel Yacoub, Ilène Barnes, Gérard Blanchard, Claire Diterzi, Les Hurlements d’Léo, Nicolas Jules. Serge Lopez. Alados Namorados…

PRINCE RINGARD : Dans le monde du spectacle je ne suis qu’une pièce rapportée. Il est évident que je ne ferai jamais partie de la famille mais c’est gentil quand même de me faire une petite place. Je ne suis pas un artiste dans le sens noble du terme, pas plus que chanteur ou punk. J’ai plus d’affinités avec mes amis voyous même si beaucoup sont morts avant l’heure légale des chrysanthèmes. Mon statut de “repris de justesse” me colle à la peau comme un morbaque à un poil de cul et mes détracteurs ne manquent pas une occasion pour me le rappeler. Oui, j’ai connu la taule pour des périodes très courtes (préventives) et les flics m’on suivi à la trace pendant des années en France, en Afrique et ailleurs. Ils ont fini par lâcher l’affaire car je ne suis qu’un gros con qui n’a “ni dieu ni maître”. Non seulement je l’assume mais je le revendique.

Je terminerai en remerciant le public qui vient au concert. J’ai un avantage sur la plupart d’entre vous : je ne peux plus mourir jeune.

Jean-Claude Lalanne alias Le Prince Ringard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s