Expo : Mangrove Urbaine 3, à travers les fenêtres de Dominique Chauvin

Du vendredi 23 Mars à la mi-Avril, Dominique Chauvin revient à La Charrue avec son nouveau projet, Mangrove Urbaine 3, et trace via la diversité des supports le sillon d’une œuvre cohérente.

07

Mangrove Urbaine 1

En 2016, Mangrove Urbaine 1 assemblait les abstractions picturales de l’artiste à travers des fenêtres, telle des paysages rêvés qu’on apercevrait derrière les hublots d’un vol immobile. Un concentré sensible du monde et de la vie de l’auteur par ses propres pérégrinations.

En 2017, le paysagiste de formation se lance dans l’installation in situ, avec Mangrove Urbaine 2. Dans un étang qu’il possède à Louisfert, ils plongent ses fenêtres dans l’eau. En perpétuel évolution, à la merci des intempéries, ses fenêtres cherchent à capter les instants du temps qui s’écoule, à la fois bref et éternel.

Début 2018, Dominique Chauvin rassemble dans Mangrove Urbaine 3 une première série de photographie en forme d’étape saisonnière sur l’évolution son installation. L’exposition n’est pas tant une vision sur sa propre œuvre qu’une digression désagrégeant petit à petit les repères entre le sujet et son reflet. Le spectateur se laisse alors emporter dans une exploration étrange aux perspectives méditatives…

0203

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s