Birds Are Alive à La Charrue le 21 décembre !!

Après un dernier album “Monstre né » coup de cœur des Inrocks, une première partie des Black Keys à l’Olympia, des passages au Folk Blues festival de Binic et quelques centaines d’autres concerts, BIRDS ARE ALIVE s’est octroyé quelques années de repos bien mérité. L’armure de l’homme orchestre ayant été bien huilée et bien lustrée, il repart donc en tournée avec notamment de très jolis clips,et oui

VENDREDI 21 DECEMBRE 21H à LA CHARRUE !!! BIRDS ARE ALIVE est le projet d’un seul corps, guitare électrique à bout de bras, grosse caisse et hi-hat casserole à bout de jambes, et un chant qui traverse l’Atlantique dans un sens comme dans l’autre, de la langue des Francs à celle des Angles exilés, dans un tourbillon rock’n roll, garage, blues, one-man-band.

birds

Publicités

Noël en famille avec les ZoZo ToP ! ven.28 déc. !

Le moment entre Noël et le Nouvel An a toujours une saveur particulière. notamment le 28 décembre 2019 à 21h à La Charrue. Une période propice pour mener une étude ethnographique en milieu fermé riche en découvrant la faune castelobohême de la Charrue. Et oui ! Ce n’est pas pour rien que la rue de Couëré fût en son temps surnommée « le p’tit Montmartre« , ou qu’on la faisait rimer en « rue de Couëré, rue de la Gaieté« , ou même encore parfois « rue de Couëré, rue de l’ébriété« . Les deux Philippes, alias ZoZo ToP, ont un grand cœur, la seule chose qu’ils souhaitent en cette saison est que leurs chansons (qui sont des reprises) aident à faire avancer la paix dans le monde ! Si vous êtes pour la paix, venez les aider, ils ont invités tous leurs ami.e. à chanter avec eux pour faire de 2019, l’année des meufs, de la teuf et du bœuf !!!

zozo

 

Epaule de Singe, chansons post-punk electropical, vendredi 14 décembre

Vendredi 14 décembre à partir de 21h00 à La charrue Epaule de Singe

Épaule de Singe, c’est l’enfant dans le dos de l’Acid techno et de la chanson française.
Épaule de Singe
, c’est une jungle de sonorités tropicales, de hip-hop et de post-punk.
Épaule de Singe, c’est un sampler, une guitare, un chanteur et un renard empaillé.
Épaule de Singe, c’est le bizarre et l’instable. C’est le sourire jaune sous les yeux noirs.

a0923715589_10

 

 

Vernissage, Slam, Clowne, Lecture marionettique … le Jeudi 20 décembre à La Charrue !

Jeudi 20 décembre dès 20h30 pétante, en plus de la traditionnelle session slam (thème : muraille), vous aurez droit à une soirée de vernissage de l’exposition de l’artiste AMANITE M., alias Marie Magalhaes. Cette dernière nous présentera en introduction une lecture marionettique de Matin Brun, nouvelle…. Pour l’occasion elle a invité son amie la clowne émotive, Marguerite d’Amour.

Les doudous taxidermisés d’Amanite M
 » Le fait de découper les peluches, les vider, les recoudre, transplanter leurs yeux, leur adjoindre des prothèses dentaires me plongeait dans des rituels de médecin: j’étais à la frontière de la destruction et de la re-création par la métamorphose. Plasticienne, marionnettiste et un peu taxidermiste de jouets, je me suis mis à les mettre en scène, à leur donner l’illusion d’être des créatures embaumées, je leur posais des fils de-ci, de-là. En tirant sur ces fils une oreille se soulevait, une patte se baissait, un œil clignait, une mâchoire s’ouvrait. Ainsi les doudous étaient les cousins de mes marionnettes … à lire sur le site du Hang Art »

45508344_252682075412096_2490884695839997952_nMatin Brun par Amanite M (Marionette – 20min.)
Charlie et son copain vivent une époque trouble, celle de la montée d’un régime politique extrême : l’Etat Brun. Dans la vie , ils vont d’une façon bien ordinaire : entre bière et belote.

30127338_943886845782471_1025588690786713600_n

Marguerite d’Amour, clowne émotive (spectacle – 30 min.)
La clowne Marguerite vient vous expliquer ce que c’est que les émotions, mais c’est un sujet qu’elle (ne) maîtrise (pas) totalement… Tout public à partir de 8 ans.

Le patriarcat ma bite !

Avis aux hommes! Un mardi sur deux à La Charrue et à 20h un groupe d’hommes se réunit pour parler à la fois sexualité et patriarcat (contacts CH.06 52 19 88 94) . Ils se présentent dans un texte ci-suit :

Satyre_puant007Libératrice, traumatique, vantée, discrète, inavouable… la sexualité a une place très importante dans nos vies, mais nous n’en mesurons pas forcément les implications sociales. Il ne s’agit pas de se réunir pour jouer aux alcooliques anonymes du sexe, mais bien de discuter de ces implications pour nous mêmes et pour les autres, dans notre construction personnelle et dans notre rapport à la norme, au genre entendu comme construction sociale, aux rapports de domination que l’on recrée, parfois, inconsciemment, dans notre sexualité. N’ayons pas peur des gros mots : dans une société patriarcale hétéro-normée, la sexualité est sacrifiée à la norme masculine. Pour la faire courte, c’est le modèle de celui qui bande dur pour pénétrer fort une femme dont l’excitation vient du plaisir d’exciter l’autre. Or cette norme masculine, réelle ou fantasmée, on la retrouve partout, elle est inscrite dans nos corps et on la connaît par coeur. C’est la compétition des mâles à celui qui en a la plus grosse, la démarche virile (vrrr…) d’un corps bodybuildé, l’insolence quotidienne de celui qui parle le plus fort mais qui ne se demande jamais ni ce que ressent l’autre, ni d’où vient son propre plaisir.

Et s’il fallait encore insister sur l’ampleur du chantier en matière de sexualité, les difficultés persistantes d’assumer publiquement son homosexualité, la question latente du consentement(très important,gros boulot), l’ignorance des mécanismes de la sexualité féminine, le règne du porno, le tabou du plaisir anal, l’absence de débat sur la contraception masculine(à mettre en avant pour une première discussion à mon avis,ça peut interroger et percuter,faire venir un peu de monde et amener le débat sur la domination masculine et le contrôle du corps de l’autre), le besoin criant d’éducation sexuelle réelle sont autant de pistes de réflexions (qui ne se limitent pas à cette liste d’ailleurs).

Sans rire. On se l’est tous mesurée, pas vrai?
Pourquoi est-ce si compliqué de parler sérieusement de sexualité (et pas forcément que de sexe) entre mecs?

Sûrement « du fait que c’est un des seuls sujets où l’on est obligé de s’impliquer personnellement et où l’on ne peut pas se cacher derrière des approches purement théoriques », comme proposait un fanzine d’ailleurs écrit par un homme dès les années 90, concernant la déconstruction des normes de genre et la difficulté des hommes face à ce sujet.

Nous n’inventons rien, de nombreux groupes de parole composés exclusivement d’hommes tentent depuis des décennies de penser les comportements masculins, en ayant pour point de départ qu’ils sont un outil de domination d’un genre sur l’autre. L’objectif est à la fois de regarder ces comportements avec franchise et humilité quand ils ne sont pas glorieux, à la fois de (ré)-apprendre à discuter entre mecs, s’écouter simplement, échanger sans reproduire de rapports de pouvoir.

Le but n’est pas de voler au secours des femmes dans leurs luttes féministes (nous nous en gardons bien en tant qu’hommes, elles n’ont pas besoin de notre aide ; satané paternalisme!), mais bien de questionner, au regard du sujet sensible qu’est la sexualité, comment la fabrique et l’entretien des normes de genre sont oppressives pour les femmes, autant que pour les hommes qui ne s’y retrouvent pas.

Nous ne nions pas que ce soit dur de parler de soi, de ses sensualités, de son intimité. Mais il nous semble essentiel de dépasser cette peur pour aborder en profondeur ces sujets.

Dans un premier temps, pour favoriser la prise de parole, nous proposons que les discussions soient « non-mixtes », c’est à dire qu’elles soient réservées aux hommes. Il ne s’agit pas de s’exclure à long terme de la mixité, mais bien faciliter à court terme la prise de parole de tous, dans le respect et la confiance de chacun. Un principe de confidentialité est évidemment de mise.

Pour conclure avec un autre extrait du même fanzine : « La sexualité est souvent compliquée, fait ressortir des tas de contradictions et de choses dérangeantes, des fantasmes parfois malsains ou peu éthiques, des blocages divers, et réussir à parler de tout ça c’est créer un espace de liberté avec les autres et avec soi-même ».

Alors, on se lance?

– Discussions, lectures… ateliers réservés aux hommes
– Un mardi sur deux à La Charrue (Chateaubriant), à partir de 20h
– Contact : 06 52 19 88 94 / charlesmainie@gmail.com

Weekend de Toussaint de la mort qui tue à La Charrue !

peurDe la musique qawwalî des Kawa Brothers, au punk-rock des chiliens de ANMLS, en passant par la musique classique décadente de la Cie ça dénote, c’est un week-end de la mort qui tue qu’on vous prévoit à La Charrue ! Alors VENEZ PROFITER !!!
Mercredi 31 Octobre : 21h Halloween avec les Kawa Brothersles Kawa Brothers
Vendredi 2 Novembre : 21h ANMLS + Coin Locker Babies
Samedi 3 Novembre : 19h30 Cabaret déjanté puis Crazy Jam !