Ascension verticale avec Electric Vocuhila !!!!! Mer. 29/05 à La Charrue

On est super content de pouvoir accueillir Electric Vocuhila le Mer. 30 Mai, veille de l’Ascension, à partir de 21h à La Charrue. Electric Vocuhila c’est du bon bon bon son, lauréat du Jazz Migrations en 2016 et programmé au festival Jazz sous les Pommiers début juin. Longues séquences faites de thèmes fulgurants, de phrasés sinueux, de riffs acérés et explosifs. Voilà du jazz libre et ultra rythmé, quasi chamanique mais toujours clair. Ce quartet électrique nous entraîne dans une transe et des boucles asymétriques influencées par les musiques de la Nouvelle Orléans, le free funk du Prime Time d’Ornette Coleman et les diverses musiques urbaines africaines (sébène congolais, tsapiky, sungura). Electric Vocuhila fait partie du Capsul Collectif basé à Tours. live live

electric

Publicités

Kontrol Teknik + Anonym + Open Mic Ven. 24/05

Un plateau rap anticapitaliste qui envoi grave du steak pour la Charrue le vendredi 24/05 à partir de 21h.

>> KONTROL TEKNIK : Nouvelle formation où l’on retrouve le truculent et productif « Boris Viande » alias Romain de Vlad prod.  Les sociopathe de chez Vlad Production ont encore frappés avec un projet encore une fois 100% Homemade, rentre dedans et anticapitaliste. Clips

>>ANONYM : a pas vraiment de nom puisqu’il vient de la ZAD où il a notamment participé à l’émergence du ZAD social club. Depuis il lance son projet solo à écouter ici

 

Soirée Doom Metal à La Charrue Sam. 12/05

papapah ! C’est JC le maraîcher qui nous a préparer une grosse soirée doom/métal avec son nouveau groupe Night Crawler ! Samedi 11 Mai 20h30 !!!!

HELL NOISE GATE (dark ambient) : raf aux tablettes, pas aux tablas ! Pour une ambiance bien sombre … parfaite en intro !

NIGHT CRAWLER (doom) : Du lourd, lent, fort, … du glauque, du sombre… avec un push ultra groovy baby !

WELCOME TO THE DEATH CLUB (dj set) : Venez danser avec nous ! Tous ensemble mettons nous et enfilons nos chapeaux pointus pour danser le Parkinson ! Que des vyniles de toutes le couleurs !!!!

P90427-185758[1]

 

Bravo Nils ! Le funk est foutu maintenant ! Ven. 10/05 à La Charrue

Vendredi 10 Mai à 21h à la Charrue. Rien à voir avec Nils, si ce n’est que Bravo Nils ! défonce le funk à la poudreuse à coup de violents dérapages phoniques. Très amoureusement inspiré de Vulfpeck et Lettuce, BRAVO NILS (composé notamment du bassiste du très bon Rataxes déjà passé par la Charrue) n’a d’autre but que de réunir les humains dans la sueur et la joie du funk. Clip

nils

 

« Cumbia vs Rita Mitsouko ! » Samedi 4 mai à La Charrue !

Youhouh ! Deux groupes se rajoutent à la jam Session du samedi 4 mai à La Charrue. Sin Sol et Bocas de Ceniza passent gentiment nous voir dans leur tournée et c’est cool ! Veniez vous en prendre plein les écoutilles et faire vibrer vos gambettes !

cucumbia

SIN SOL, de Bordeaux, sur le Label Scolopendre, Trio acoustique, pauvre, infernal, joyeux dans la montée, triste dans la descente, ou comment chialer une fois de trop son amour perdu, ou comment un Mexique vient déborder, éclatant, en larmes, pour lutter avec le néant ).

BOCAS DE CENIZA, 6 latinos dont on ne sait trop d’où ils viennent, dont on ne sait où trouver des infos sur eux, mais qui retournent les scènes de villes où ils passent depuis quelques semaines avec leur cumbia chaude et enivrante !!! A voir et

JAM SESSION spéciale RITA MITSOUKO, puis on finit par la traditionelle JAM où il faudra cette fois accorder Les Mitsouko avec la cumbia !!! AYAYAYAYAYAY !

Sapiens expose jusqu’à fin Mai à la Charrue

Sapiens nous fait une nouvelle fois super plaisir en exposant ses derniers tableaux à La Charrue, de maintenant à la fin mai.

Artiste modeste et prolifique, vous trouverez difficilement ses productions sur le marché de l’art conventionnel. Et pour cause, Sapiens est une incarnation du meilleure de la culture punk-Do It Yourself (François Pinault n’a rien compris !). Dessin, Bd, peinture, animation et musique (Pizzza), Sapiens s’amuse à colorer depuis un petit paquet d’années les lignes et contours d’une œuvre d’art totale et autonome, guidée par la liberté et le plaisir. Reconnu par ses pairs, inspiré par le partage et la rencontre, il pose sa patte un peu partout dans le pays de Châteaubriant, du bistrot de campagne (Soudan) aux murs des écoles (Issé) en passant par le comptoir de la Charrue, œuvre collective qu’il a inspiré, et dont vous trouverez le pendant en tableau pour cette expo !

Brutes et naïves dans leurs factures, ses œuvres souvent pleines d’humour n’en sont pas moins dénuées d’un regard à la fois onirique et critique sur notre société. S’y exprime régulièrement le contraste entre nature et modernité, non sans rappeler son propre voyage de la banlieue parisienne au pays de La Mée, de la périphérie urbaine à la périphérie rurale, … toujours dans les marges, là où les plantes sauvages poussent en liberté.