La Fête de la Musique à La Charrue ven. 17 juin

Pour la fête de la musique La Charrue vous a concocté un sacré programme avec ARMANDO BALCONI & son orchestre et le SOUIS SOUND SYSTEM ! (le Programme plus bas)

fetemusique

ARMANDO BALCONI : Fils naturel d’Yvette Horner et Sid Vicious, Armando est un véritable jukebox humain. De Queen à la Compagnie Créole en passant par Blondie, l’accordéon d’Armando vous propose un répertoire de 12 347 tubes et répondra toutes vos sollicitations pour vous faire danser sur un rythme effréné dans une ambiance décalée.

THE SOUIS SOUND SYSTEM : Trois castellos réunis par les vibes, le SOUIS SOUND SYSTEM n’est autre que le consortium généré par l’alliance des deux compères de DJ Galette et DJ Romano.

DANS LA RUE
20h30 : Armando Baloconi (pop accordeon)
21h45 : DJ Romano (la musique qu’est bien)

DANS LE BAR
22h45 : Armando Baloconi (pop accordeon)
23h45 : DJ Gweltan (balkan cumbia)
0h45 : Boeuf total d’apothéose de fin ! Avec plein de lots balancés dans le public !

Publicités

STRUGG à La Charue, vendredi 23 Janvier

STRUGG, c’est le genre de groupe (de genre electro/rock/indus) qu’il ne faut pas louper à La Charrue. Bon je vous laisse lire leur bio et découvrir leur magnifique site

« STRUGG est-il un genre de « KAMIKAZ », seul sur scène aux commandes de ses machines? Ou est-ce la furie que dégagent certains de ses titres comme « Keep the distance » ou « Jesus a liar » ? Surement un peu des deux.

struggAprès plusieurs EP sur 2010/2011, STRUGG enchaine une série de concerts jusqu’à fin 2012 ; il s’enferme alors et compose dans son studio de Bourges pour accoucher de « KAMIKAZ » en février 2013. Un album contenant autant de morceaux que de tranches de vie furieusement racontées. Si le disque est couleur sang, ça n’est évidemment pas par hasard. STRUGG y sample et re-sample ses propres sons sur des riffs de guitares métalliques, une rythmique persistante, parant le tout d’une voix saturée déclamant ou hurlant selon l’humeur.

Un peu d’auto destruction. Beaucoup de rouge. Un peu de noir et de la rancune passés à la machine. La tension est constante, soutenue par des basses saturées tandis que les batteries, tenaces, parfois martiales, entrainent l’ensemble au milieu d’un déluge de sonorités électriques et electro. De la noble sueur et des crescendos extatiques qui nous font penser que « Dirty » (Sonic Youth), « The Future of What » (Unwound) et «The Downward Spiral» (NIN) se partagent les étagères de sa discothèque.

En 2014 Manu (guitare et moog) rejoint le projet ; STRUGG passe alors en mode « duo » et rode sa nouvelle formule sur une vingtaine de dates dans la même année. Sur scène, le feeling entre les 2 personnages est évident et leur set live ultra efficace.

Actuellement, se prépare l’enregistrement du nouvel EP prévu en Mars 2015 avec un single et un clip…

Trafiqueur de sons, dealer de rock-indus, STRUGG se soucie peu des structures toutes faites alors méfiez vous des accalmies…Hope you are STRUGG enough !

Kowalski (sortie du nouvel album) à La Charrue le samedi 27 décembre

Kowalski sort son nouvel album ! venez le découvrir à La Charrue samedi 27 décembre à 21h !

normal_k.Kowalski est né en 2003 de la rencontre entre Benjamin (from Châteaubriant!) et Mathieu à la faculté de Nantes, département Infocom. Terreau commun pour le néo-folk et les musiques aux imaginaires voyageurs, la littérature américaine, la guitare, un certains romantisme aussi…voilà du combustible pour la flamme Kowalski. Rapidement nous commençons à harmoniser quelques mélodies ensemble et nous voilà à Rennes avec assez de matière pour enregistrer ce qui allait devenir notre premier album éponyme, très folk, enregistré et produit par Claude Lusseau en 2005. Des concerts à 2, puis l’ajout d’une contrebasse, l’installation en campagne à Pancé et un deuxième album voit le jour en 2007: « A room for two », pop folk « tendre et ténébreuse »*, instruments enregistrés également avec Claude et Antoine Pinçon au plus près des microphones pour obtenir ce son très feutré que nous cherchions. Des concerts ensuite, et la formation s’étoffe au gré des envies et des rencontres : percussions (Antoine), violon (Amélie), chant féminin (Aurore). Le son des débuts s’amplifie et c’est avec un nouveau contrebassiste (Benoît Ledévédec) et un batteur (Aurélien Guérin) que nous élaborons « All things brought back to daylight, » toujours produit par Claude. 9 musiciens collaborent à ce 3ème album qui paraît en 2010. Evolution / réaction, Kowalski repart aujourd’hui après un passage aux Transmusicales sur des pistes plus rock à 4 avec basse-batterie-guitares, nourri par le même lyrisme noir des débuts et l’urgence du live.

Chapitre V, 7 musiciens sur scène à la Charrue !

Le vendredi 24 Octobre, à partir de 21h, Chapitre V, groupe limousin se produira à la Charrue, du moment que vous voudrez bien remplir la caisse d’entrée à prix libre 😉chapitre-v-qgak

Chapitre V, c’est une formation de 7 musiciens, 7 musiciens capables de se produire sur la scène de 9m2 de la Charrue. c’est surtout une musique bien particulière mêlant instruments traditionnels (vielle, bouèze, …) cuivres et guitare électrique ! Chapitre V, tel pourrait être le titre d’un roman écrit par un Tom Waits sous acide en plein Cabaret Freaks…Un décor de cirque hanté où la femme à barbe danse la bourrée sur des rythmes funky et rock. A DECOUVRIR !
leur site (très beau)

Tiger Sharks le vendredi 5 Septembre à Châteaubriant

Power trio rock nanto-angevin aux accents clairement garage, Tiger Sharks, comme ils le proclament sur leur page Facebook, n’est autre que le « Meilleur groupe de rock et roll du monde… ». Autant vous dire que ça vaut carrément le coût ! à La Charrue, 28 rue de Couéré, à partir de 21h

552954_387574991260119_1098793497_nDécouvrez leur clip « Joyeux Noël »

Le retour de Diöz à La Charrue le vendredi 23 Mai

Grosse surprise, le retour sur scène de DIOZ. Ceux qui ont vu Dioz en concert s’en souviennent. Les frères Paulico, Sébastien et Thierry, respectivement à la guitare et à la basse, et Cédric Lucas à la batterie, développent une musique psychédélique, un rock 70’s aux influences riches et variées. Une musique libre, un moment rare et ünik ! Inutile de dire « à ne pas louper »…(Le lendemain ils seront au smöll festivöll de Sainte-Lunime-de-Clisson)

diozPour un aperçu : https://myspace.com/diozcom

Ven. 30 Janvier session blues avec Thierry Gautier (BAKDOORMEN) à La Charrue

Thierry Gautier vous proposera un concert blues en acoustique vendredi 30 janvier à la Charrue, puis proposera une session aux musiciens blues désireux de venir faire un buff.

4555730723_474x236Thierry Gautier a commencé la guitare à 15 ans et il ne l’a plus jamais lâchée. Né à Nantes, il y vit encore aujourd’hui. Plutôt étonnant pour un grand voyageur, en fait c’est sa guitare qui l’a fait voyager ou plutôt le Blues. Et oui, Thierry en est fou de cette musique rurale, amère, vous savez celle qui sonne bizarrement, qui dérange mais c’est peut-être parce que c’est la seule qui est interprétée par des voix chargées de douleur et de souffrance. Alors voilà, il a commencé à écrire sur ses histoires de whisky, de nanas, de bars malfamés et en est arrivé à en faire son métier. Le Blues et sa guitare sont devenus ses meilleurs amis et il n’a jamais cessé de les aimer. Nonobstant son allure de petit rockeur blanc, Thierry Gautier chante comme un vrai Blues Man noir. Sa voix bouleverse et lorsqu’on l’écoute, ça pourrait presque donner envie de pleurer ou donner envie de se battre. Alors voilà, c’est comme ça avec Thierry, c’est puissant, il chante avec son cœur et le Blues, il l’a dans le sang. En fait, Back Door Men à la base c’est du Blues rural, d’où le nom de leur tout premier album, sorti en 2004, Back to the Blues. Et puis, il a quitté le delta du Mississippi pour aller plus dans le Nord, vous savez, du côté de Chicago. Tout simplement parce que son Blues est devenu de plus en plus électrique, avec Blues Along the Tracks, sorti en 2006 et Diggin’, sorti en 2008. En effet, ce Blues Man Nantais nous fait rêver avec un Blues colossal et fascinant. Se nourrissant de ses voyages, c’est après avoir fait un tour dans le Mississippi et être retourné sur les traces du Blues que Thierry Gautier sort What’s New in the Blue World. Cet interprète sans précédent, envoie un Blues énervé, agressif et carnivore qui passionne et intimide à la fois. Sur un nouveau projet, Endless Party, ce Nantais a de la suite dans les idées et ne s’arrête jamais. Cet album, mélangeant, Blues, Funk, Soul, et même musique Africaine, ne peut que rendre heureux et redonner le sourire aux amateurs de Blues. Grâce à lui, le Blues est on the road again…

Le site de BACK DOOR MEN