Les Kawa Brothers mercredi 31 octobre à La Charrue

Halloween en mode Hindustan !! Ca sera à La Charrue le mercredi 31 octobre à 21h !! Nous serons contents d’accueillir Les Kawa Brothers pour leur nouveau projet « JOG » explorant la fusion de leurs racines (ragga hindustani, transe Qawwalî et traditionnel du Rajhastan) avec les influences du jazz et de la world music. video

kawa

Les Kawa Brothers sont les héritiers d’une tradition musicale transmise depuis 7 générations dans cette famille originaire du Rajashtan (Gokulpura). Mosin Kawa (tablas), Shahid Kawa (chant et harmonium) et Yunus Kawa (sarangi) sont nés à Jaipur. Ils ont été formés par leur père, Ustad Shabbir Ahmed, et leur grand-père, le célèbre Ustad Bashir Khan. Ils comptent dans leur famille musicale Ustad Sultan Khan, joueur de sarangi mondialement connu dont Yunus fut également élève. Ces dernières années, les Kawa Brothers ont fait de nombreux concerts, à la fois en Inde et en Europe. Mosin Kawa, directeur artistique du groupe, a également participé à de nombreuses collaborations avec des artistes de renommée de la scène internationale jazz et musique du monde tel que Khaled, Omar Sosa, David Murray, Vincent Segal, Sylvain Luc, Paolo Frezu ou encore André Manoukian.

En 2015 Mosin rencontre Hervé Sicard, bassiste, avec lequel il noue un fort lien musical, et décide donc de l’intégrer dans le groupe. La combinaison de la basse électrique et des tablas créée une fusion originale et puissante qui nourrie le répertoire des Kawa Brothers et le présente sous un nouvel angle.

La musique des Kawa Brothers est profonde et intense, elle est enracinée dans la tradition Sufi et la culture Rajasthani. Des mélodies puissantes, une virtuosité vocale et instrumentale au service de la musique, une rythmique de tabla-basse qui nous emportent. Les Kawa Brothers nous emmènent à la découverte de leur Rajasthan, à travers un voyage musical riche et excitant, mélangeant transe Qawali, musique classique Indienne et jazz fusion.

Publicités

Café-ciné avec la Néness prod. à La Charrue, Mercredi 14 Janvier

A partir de 20h30 à La Charrue venez assister à une furieuse projection de courts-métrage de la néness prod. Toujours un moment joyeux pour celles et ceux qui connaissent, une véritable claque de bonne humeur pour celles et ceux qui découvre.pas besoin d’aller à Cannes le pouvoir est entre vos mains !

imageMais la neness prod. c’est quoi ? Au printemps de l’an 1999, un groupe de néness des contrées de Guémené-Penfao (bourgade située au centre d’un triangle Nantes-Rennes-Vannes) se réunit et décide de réaliser un court-métrage, Les Nains Frarouge. Les acteurs en puissance doivent se présenter à 9h avec leur costume dans la mystérieuse vallée de Juzet. Ils vont alors découvrir le scénario, et jouer leur rôle dans la foulée. Le soir les images sont dans la boîte et dès le lendemain le film est monté. La Néness.Prod est née. Un deuxième puis un troisième film voient le jour, avec les moyens du bord et des caméras empruntées.
Les bruits commencent à courir sous les clochers environnants : une bande d’hurluberlus fait des films dans nos campagnes. Pour couper l’herbe sous le pied aux rumeurs, la Néness.Prod prend le devant de la scène lors de la première nuit des néness, la NénessNoz. Le rendez-vous est alors fixé chaque année vers la Saint Gérard, quand les arbres montrent leurs plus beaux atours et que les vents d’ouest poussent la bruine jusque dans les terres. Ce soir là, une grande transhumance s’opère dans les bourgades environnantes, et converge vers une grange, un hangar, un chapiteau sur un terrain vague isolé en pleine brousse. On y vient costumé, glissé dans la peau d’un autre personnage, prêt à festoyer jusqu’à l’aube. Ceux qui sont venus voir les derniers films néness à l’affiche deviennent eux-mêmes des acteurs susceptibles de prendre à leur tour une caméra pour participer à ce qu’il est désormais convenu d’appeler « le plus grand festival du film néness de Guémené-Penfao »! Ceux qui ont déjà réalisé des courts espèrent rafler la « caméra d’or » l’année suivante. La machine nénesstique est en marche, se nourrissant depuis dix ans bientôt des films de ses équipes de tournage installées aux quatre coins de la planète, de Guémené à Jans, de Nantes à Brest, de Lyon à Paris, de Glasgow à Conakry en passant par Madrid ou Conquereuil…

Alors néness de tout pays, rejoignez-nous, Cannes, c’est fini…
…et faîtes des films avec la Néness.Prod !!!!

Quelques films Néness.Prod

Bloody money, de Andzjey, Anthony et Paco, western. 2004,18 min, Caméra d’or

Les abeilles, de Bubu, clip musical sur une chanson de Bourvil, « les abeilles ». 2005, 3 min

Les Nains Frarouge II, super production Néness.Prod, film d’aventure dans la forêt de Juzet. 2005, 18 min

Saint Jean René Rin Nafout, de JF, une vie et combien de chemins possibles ?! 2005, 25 min, Caméra d’or

T’avais qu’à bosser à l’école, de JF, film muet. Nous sommes dans les années 1920 à Lyon. Un arrêté préfectoral ordonne le « nettoyage » des rues de la ville. Commence alors une véritable chasse aux vagabonds, mendiants et autres glandus par la police municipal. 2006,22 min, Caméra d’or

Films de 2007

Brèves de Brest, de Jérémy, micro trottoir tourné sur le vif dans les rues de Brest 2007, 10 min, Caméra d’or

Jour de Noces, de Florian, histoire d’un couple sur le point de se marier 2007, 19 min

Nantes-Niort, de Thierry, Nantes-Niort sous la pluie 2007, 2 min

Range ta Game Boy, de Thierry, voyage musical en Guinée Conakry 2007, 15 min

J’ai redoublé mon CPE, de Thierry, plongée au coeur de la manif’ contre le CPE par un mauvais élève 2007, 10 min

Films de 2008

La Fuite, de Pauline, film d’animation en pâte à modeler 2008, 20 min, Caméra d’or

Ode à Brassens I et II, de JF, hommage à deux titres de Brassens qui à l’époque ont fait polémique 2008, 3 min chacun

Renta Antigua, de JF, V.O. , premier film étranger de la Néness.Prod en partenariat avec Solar.Prod . Histoire d’un saltimbanque qui souhaiterait réintégrer l’appartement dont il est propriétaire. Mais une loi espagnole, la Renta Antigua, l’empêche de résilier le bail de location… 2008, 20 min

Meat the Residus, par le groupe « Les Résidus », clip musical 2008, 4 min

L’électricité à Guémené, de Alex, conte patois sur l’arrivée de l’électricité à Guémeneu 2008, 10 min

Quend, de Jean-Mi et Bertrand, clin d’œil au festival de courts métrages de Groland 2008, 4 min

Le hérisson, par le groupe « Les Vivianes », clip musical. 2008, 3 min

La métamorphose, de Thomas et Jean-Marie, 9 min, l’histoire de retrouvailles familiales qui commencent bien et dégénèrent, un des protagonistes se métamorphose. Action, suspens, frissons garantis

Chapitre V, 7 musiciens sur scène à la Charrue !

Le vendredi 24 Octobre, à partir de 21h, Chapitre V, groupe limousin se produira à la Charrue, du moment que vous voudrez bien remplir la caisse d’entrée à prix libre 😉chapitre-v-qgak

Chapitre V, c’est une formation de 7 musiciens, 7 musiciens capables de se produire sur la scène de 9m2 de la Charrue. c’est surtout une musique bien particulière mêlant instruments traditionnels (vielle, bouèze, …) cuivres et guitare électrique ! Chapitre V, tel pourrait être le titre d’un roman écrit par un Tom Waits sous acide en plein Cabaret Freaks…Un décor de cirque hanté où la femme à barbe danse la bourrée sur des rythmes funky et rock. A DECOUVRIR !
leur site (très beau)

Carnaval Triste le Ven. 22 Aout à La Charrue

Vendredi 22 Aout à partir de 21h, concert de Carnaval Triste,
à écouter ici

Carnaval-triste-2-copieSur la route de la chanson française, Carnaval Triste traverse les frontières du rock, en gardant le cap d’une parole sans concession, mêlant élégance subversive, poésie grinçante et spleen frondeur.

Le groupe est né à Troyes le 1er mai 2009 et est composé de François Rousseau (chant/coauteur), Gianni Forte (compositeur/guitare), Teddy Moire (compositeur/basse/contrebasse), Romain Delaine (batterie), Maxime Lonnet (éminence grise/auteur principal).
Maxime et François viennent du même cours de théâtre et ont fait leurs armes ensemble en jouant, sur diverses scènes parisiennes, les premières pièces de Maxime. De ces dix années d’expérience, François a tiré l’envie de mettre son interprétation et la plume de Maxime au service de la chanson et c’est tout naturellement qu’en retournant s’installer à Troyes, sa ville natale, il rencontre ses musiciens. La magie n’a plus qu’à opérer. En un mois à peine, un répertoire d’une quinzaine de titres est créé. Les mots, les rimes, rencontrent les notes, les accords, les arpèges, comme par évidence. Fin 2009, 5 morceaux sont enregistrés. Une première phase de maturation s’achève. Grâce à cette « démo », le groupe démarche, communique et grandit tout au long de 2010 et 2011, jusqu’à sortir un premier single en septembre : « Génération » (en téléchargement gratuit sur soundcloud).
2012 est l’année de « Basta Cosi », notre premier album (11 titres)
Le groupe Carnaval Triste est soutenu dans le cadre du dispositif ZOOM : musiques actuelles en Champagne-Ardennes.

Fête de la musique à La Charrue (3 concerts, au moins) le 20 juin

Pour la fête de la musique La Charrue vous propose 4 concerts différent., Deux sound system plutôt reggae en extérieur, une formation de sept musiciens, Seven Heaven, très groovy en intérieur, et pour finir purpulse qui viendra nous dire un petit bonjour après leur apparition place Saint-Nicolas.

gouelsonerezhSEVEN HEAVEN : Le père est pasteur, la mère est mère au foyer, ce couple a 7 enfants. Cette parfaite petite famille aux allures angéliques va vivre au fur et à mesure des épisodes des aventures parfois pas très catholiques.
Seven Heaven, crew magique dont les membres sont unis comme les 7 doigts de la main, est le mélange parfois improbable entre groove, jazz, hip hop, poésie absurde et génie pur. Levez vos fesses de votre siège et priez. Et Dieu créa le Seven Heaven.

JAH FAMILY :  a été crée en Bretagne. Sound système originaire de rennes, la culture reggae est au rendez-vous! Afin de transmettre le message du reggae et de faire danser les gens par la méthode traditionnelle du sound système.
De longue date amateur de reggae, collectionneur et accrocs des sound systèmes.Afin de partager ma passion pour cette musique et ces artistes. Ma mission et de porter ce message universel d’unité en tout lieu et à toute personne.
En 2009, JAH FAMILY, est une variante du groupe « Mystikalis » déjà existant sur la scène reggae. Nous avons lancé nos premiers sons en auto-production, suite à cela un premier album a vu le jour intitulé « Changes tes habitudes » sorti le 22 décembre 2011, signé avec la maison d’édition « Babaorum record » (Belgique ).

PURPULSE : Fraîche formation rock castelbriantaise,  où l’on retrouve des musiciens du stabul orchestra ou de Smokin’ hot, ils avaiet fait l’ouverture de la Charrue sous le doux nom de ballistic beat & the trut. Le nom est désomais plus court mais leur set s’est clairement étoffé.

FAYA GUR’ : sonneur et chanteur aux multiples facettes, le chanteur d’IMG, Beat Bouet Trio et Sheebeen, continue d’explorer les liens qui unissent chant trad’ de Haute-Bretagne et sonorités jamaïcaines