Fête de la Musique vendredi 19 juin

fete de a musiqueC’est sûr il fera beau ce vendredi 19 juin pour la fête de la musique. La preuve, la charrue vous a préparé un programme plein de soleil :
>20h30 : JUNTUNCHA (depuis 9 mois la fanfare andine répète tous les mercredi après midi à La Charrue pour vous proposer cette prestation exceptionnelle à la rythmique euphorisante)
>21h30 : LA PETAQUITA (concentré de musiques latino ultra-festive, le groupe franco-chilien vous transporte par ses sonorités chaleureuses et ses rythmes piquants)
>22h30 : JUNTUNCHA (depuis 9 mois la fanfare andine répète tous les mercredi après midi à La Charrue pour vous proposer cette prestation exceptionnelle à la rythmique euphorisante)
>23h30 : IRLANDAIS D’ATHLONE (la petite ville d’Athlone, jumelé avec Châteaubriant, nous envoie un ses meilleurs lusiciens et danseurs de musique trad’. En Irlande comme en Bretagne on sait aussi mettre le feu au plancher)
>0h30 : LA PETAQUITA (concentré de musiques latino ultra-festive, le groupe franco-chilien vous transporte par ses sonorités chaleureuses et ses rythmes piquants)

Publicités

Ré-verbe en concert le vendredi 9 janvier à La Charrue

Issu du secteur de Martigné-Ferchaud et de Châteaubriant et existant depuis une dizaine d’année, le groupe Ré-Verbe a accumulé une solide expérience sur scène suite aux nombreux concerts dans les bars et festivals auquel il a pu participer. Dans un style rock assez énergique (avec des influences qui vont vers des groupes tels que Deep Purple, System of a down, Noir désir, The Strokes…), le groupe a sortit son premier album en 2010, le deuxième étant en préparation depuis ces derniers mois avant un prochain enregistrement prévu en studio, tout comme le premier. En parallèle, le groupe continue à tourner afin de faire découvrir ses nouveaux titres. Vous pourrez les retrouver sur la scène de La Charrue le vendredi 9 janvier 2015 à 21 h 00.

unnamed

Fête de la musique à La Charrue (3 concerts, au moins) le 20 juin

Pour la fête de la musique La Charrue vous propose 4 concerts différent., Deux sound system plutôt reggae en extérieur, une formation de sept musiciens, Seven Heaven, très groovy en intérieur, et pour finir purpulse qui viendra nous dire un petit bonjour après leur apparition place Saint-Nicolas.

gouelsonerezhSEVEN HEAVEN : Le père est pasteur, la mère est mère au foyer, ce couple a 7 enfants. Cette parfaite petite famille aux allures angéliques va vivre au fur et à mesure des épisodes des aventures parfois pas très catholiques.
Seven Heaven, crew magique dont les membres sont unis comme les 7 doigts de la main, est le mélange parfois improbable entre groove, jazz, hip hop, poésie absurde et génie pur. Levez vos fesses de votre siège et priez. Et Dieu créa le Seven Heaven.

JAH FAMILY :  a été crée en Bretagne. Sound système originaire de rennes, la culture reggae est au rendez-vous! Afin de transmettre le message du reggae et de faire danser les gens par la méthode traditionnelle du sound système.
De longue date amateur de reggae, collectionneur et accrocs des sound systèmes.Afin de partager ma passion pour cette musique et ces artistes. Ma mission et de porter ce message universel d’unité en tout lieu et à toute personne.
En 2009, JAH FAMILY, est une variante du groupe « Mystikalis » déjà existant sur la scène reggae. Nous avons lancé nos premiers sons en auto-production, suite à cela un premier album a vu le jour intitulé « Changes tes habitudes » sorti le 22 décembre 2011, signé avec la maison d’édition « Babaorum record » (Belgique ).

PURPULSE : Fraîche formation rock castelbriantaise,  où l’on retrouve des musiciens du stabul orchestra ou de Smokin’ hot, ils avaiet fait l’ouverture de la Charrue sous le doux nom de ballistic beat & the trut. Le nom est désomais plus court mais leur set s’est clairement étoffé.

FAYA GUR’ : sonneur et chanteur aux multiples facettes, le chanteur d’IMG, Beat Bouet Trio et Sheebeen, continue d’explorer les liens qui unissent chant trad’ de Haute-Bretagne et sonorités jamaïcaines

 

 

Ven. 30 Janvier session blues avec Thierry Gautier (BAKDOORMEN) à La Charrue

Thierry Gautier vous proposera un concert blues en acoustique vendredi 30 janvier à la Charrue, puis proposera une session aux musiciens blues désireux de venir faire un buff.

4555730723_474x236Thierry Gautier a commencé la guitare à 15 ans et il ne l’a plus jamais lâchée. Né à Nantes, il y vit encore aujourd’hui. Plutôt étonnant pour un grand voyageur, en fait c’est sa guitare qui l’a fait voyager ou plutôt le Blues. Et oui, Thierry en est fou de cette musique rurale, amère, vous savez celle qui sonne bizarrement, qui dérange mais c’est peut-être parce que c’est la seule qui est interprétée par des voix chargées de douleur et de souffrance. Alors voilà, il a commencé à écrire sur ses histoires de whisky, de nanas, de bars malfamés et en est arrivé à en faire son métier. Le Blues et sa guitare sont devenus ses meilleurs amis et il n’a jamais cessé de les aimer. Nonobstant son allure de petit rockeur blanc, Thierry Gautier chante comme un vrai Blues Man noir. Sa voix bouleverse et lorsqu’on l’écoute, ça pourrait presque donner envie de pleurer ou donner envie de se battre. Alors voilà, c’est comme ça avec Thierry, c’est puissant, il chante avec son cœur et le Blues, il l’a dans le sang. En fait, Back Door Men à la base c’est du Blues rural, d’où le nom de leur tout premier album, sorti en 2004, Back to the Blues. Et puis, il a quitté le delta du Mississippi pour aller plus dans le Nord, vous savez, du côté de Chicago. Tout simplement parce que son Blues est devenu de plus en plus électrique, avec Blues Along the Tracks, sorti en 2006 et Diggin’, sorti en 2008. En effet, ce Blues Man Nantais nous fait rêver avec un Blues colossal et fascinant. Se nourrissant de ses voyages, c’est après avoir fait un tour dans le Mississippi et être retourné sur les traces du Blues que Thierry Gautier sort What’s New in the Blue World. Cet interprète sans précédent, envoie un Blues énervé, agressif et carnivore qui passionne et intimide à la fois. Sur un nouveau projet, Endless Party, ce Nantais a de la suite dans les idées et ne s’arrête jamais. Cet album, mélangeant, Blues, Funk, Soul, et même musique Africaine, ne peut que rendre heureux et redonner le sourire aux amateurs de Blues. Grâce à lui, le Blues est on the road again…

Le site de BACK DOOR MEN